atoutflam
 
 

Accueil / Les infos sur le bois, les poêles à granules-pellets, insert à bois, etc.

 

Consommer du bois c'est écologique

 

Le bois est le seul combustible renouvelable et disponible en abondance.


L’utilisation de 4 m² de bois énergie permet d’économiser 1 tonne de pétrole (tep), et d’éviter en moyenne l’émission de 2,5 tonne de CO2 dans l’atmosphère.
Rappelons qu’en Europe, nous ne récoltons que 65 % de la croissance annuelle de la forêt ! Entre 1990 et 2000, la surface des forêts d’Europe a augmenté de 4,4 %. En outre, et on s’en est rendu compte en 1999 avec la tempête, nos forêts sont mal entretenues.


Enfin, la consommation de bois permet de planter de jeunes arbres, qui constituent des puits de carbone encore plus efficaces que les arbres parvenues à maturité. Le bois est une énergie renouvelable qui ne contribue pas au changement climatique.


La combustion du bois, contrairement à celle des énergies fossiles, rejette une quantité de CO2 qui s’inscrit dans le cycle normal du carbone (le CO2 rejeté lors de la combustion est celui qui a été absorbé lors de la croissance de l’arbre par photosynthèse).
Ainsi, le bois énergie ne contribue pas au déstockage du carbone et n’augmente pas le CO2, gaz à effet de serre.


L’utilisation du bois énergie permet en outre la valorisation des déchets et évite la mise en décharge ou le brûlage à l’air libre de sous produits de l’industrie du bois.
Le chauffage au bois participe aussi au développement économique local en créant des emplois.
 Combustion du bois et pollution
Contrairement à la plupart des combustibles fossiles, le bois ne contient pas de soufre. Lorsqu’il est brûlé dans des appareils à faible rendement ou à l’air libre, il génère toutefois des rejets polluants comme le monoxyde de carbone.


Cet inconvénient est presque supprimé lorsque la combustion s’effectue dans des appareils performants. Les chaudières automatiques de forte puissance permettent de diviser les rejets de monoxyde de carbone par 40 et les rejets de poussières par 5 grâce à une température de combustion élevée, un temps de séjour élevé dans la zone chaude, un bon mélange entre les gaz combustibles produits lors de la pyrolyse et l’air comburant et un excès d’air faible.


 Les prix des granulés vont-ils s’envoler ?
Peu d’experts croient à un retour durable du pétrole au-dessous de 40 $ par baril. Pour la grande majorité d’entre eux, les 10 ou 20 ans qui viennent verront le pétrole évoluer autour des 100 $ par baril. (Il est passé de 0,29 € le litre en février 1999 à 0,66 € le litre en septembre 2005). Le gaz suivra pour l’essentiel. La biomasse et les pellets en particulier ne suivront que très partiellement, car le coût de leur fabrication n’est qu’en petite partie liée au coût de l’énergie. Il est surtout lié au prix de la matière première (excédentaire à ce jour et surtout renouvelable), aux amortissements des unités de production et de transport et aux coûts salariaux des intervenants (forestiers, scieurs, transporteurs, producteurs, distributeurs). Aujourd’hui, on économise environ 60% sur le combustible par rapport au fioul. Il y a un gros potentiel de production et le marché international se structure.

La matière première
En forêt, les arbres sont abattus et débarrassés de leurs branches et de leurs cimes. Les grumes sont ensuite sorties du bois et transportés en scierie où elles sont écorcées puis transformés en bois d’œuvre. Lors du sciage, d’importantes quantités de sciures sont produites. Cette sciure peut servir à de multiples usages (fabrication de panneaux de particules, litière …) mais également pour le chauffage.

 Le granulé
Le granulé est un combustible bois fabriqué uniquement à partir de sciure et de copeau. Il permet de valoriser des matériaux qui n’ont habituellement pas de débouchés (chêne, bois rouges …). Sa granulométrie et son humidité constante en font un combustible très facile à utiliser.

 La granulation
Le processus de fabrication est inspiré de celui des granulés alimentaires pour bétail. Il se décompose de la façon suivante : réception et stockage de la sciure, séchage, broyage, filtrage, adjonction d’eau, pressage, refroidissement, tamisage et stockage en silos.

 La livraison
La livraison peut se faire en sacs ou en vrac grâce à un camion souffleur. Le chauffage aux granulés est particulièrement bien adapté aux chaufferies individuelles ou de petits collectifs.


  Le stockage
Les granulés nécessitent une place de stockage correspondant exactement à la moitié des bûches de bois. Le transport ainsi que le stockage des granulés ne représentent aucun danger pour l'environnement

En principe, les voies de transport sont courtes, étant donné que des résidus de bois locaux sont utilisés.
Les granulés doivent être stockés et transportés au sec, car les granulés humides gonflent et ne peuvent plus être utilisés.

 

 
 

 

 

 

Voir toutes les infos

 

 

 

    LES ACTUS
 

Nouveauté MCZ 2018 / 2019

Nouveauté MCZ 2018 / 2019 à découvrir sur le site ATOUT FLAM et en magasin prochainement...!! Nouveau catalogue disponible ! .../...
Lire ...

 

Notre partenaire Granulés et Bois !

Notre partenaire Koad Eco 56  vous accueille et vous renseigne sur les différents produits disponibles en entrepôt.   Derriére le magasin DECATHLON ( Lorient 56 ) Rue Georges Mareschal.../...
Lire ...

 

[ Lire les actus... ]

    RECHERCHE
  Trouvez sur le site :
    DEMANDE DE DEVIS
 

Un projet ? Un devis ?

demander un devis chez atoutflamDemande de devis/infos en ligne.

    LA SOCIETE  atoutflam
 

La société Atoutflam

Nous trouver

Parrainage

Liens & partenaires

    NOS MARQUES

 

poeles  MCZ

 

 DECOUVREZ NOTRE SHOW ROOM en visite virtuelle à 360 ° !
(Cliquez sur l'image en dessous)

 

Visite virtuelle 360

atoutflam
est titulaire de la qualification QualiBois et Partenaire Franfinance

RGE Bois 2016 Domofinance

 

ATOUTFLAM

 

85 rue Jean Jaurès

56600 LANESTER

 

02 97 89 37 05

contact@atoutflam.com